Accueil News Oculus condamné à 500 millions de dollars face à ZeniMax

Oculus condamné à 500 millions de dollars face à ZeniMax

0
PARTAGER

L’affaire remonte à 2014 mais le procès et la délibération du jury n’ont eu lieu que cette ZeniMax accusait Oculus de vol de sa technologie de réalité virtuelle pour concevoir le premier Oculus Rift.

Le concepteur du Rift, Palmer Luckey, était employé de ZeniMax avant de fonder Oculus et de dévoiler le Rift. Il était accusé d’être parti de son ex-société avec des plans et des idées pour concevoir le casque.

Dans un premier temps, la justice américaine a déclaré que la société Oculus n’avait pas détourné de secrets commerciaux. En revanche, le co-fondateur d’Oculus, Palmer Luckey a été reconnu coupable de non respect d’accord de non-divulgation signé avec Zenimax. Par extension Oculus est également coupable sur ce point. Ainsi, Oculus et ses cofondateurs ont été condamnés à verser la somme de 500 millions de dollars à ZeniMax pour violation de droit d’auteur et fausse désignation.

La bataille juridique n’est en revanche pas terminée puisque Oculus fera appel du jugement :

Le cœur de cette affaire était de savoir si Oculus a volé les secrets commerciaux de ZeniMax, et le jury a pris une décision décisive en notre faveur. Nous sommes évidemment déçus par quelques autres aspects du verdict d’aujourd’hui, mais nous ne sommes pas intimidés. Les produits Oculus sont construits avec la technologie Oculus. Notre engagement envers le succès à long terme de la VR reste le même, et toute l’équipe poursuivra le travail qu’elle a accompli depuis le début: développer la technologie VR qui transformera la façon dont les gens interagissent et communiquent. Nous sommes impatients de déposer notre appel et éventuellement de mettre ce litige derrière nous.

La suite au prochain épisode donc !