Accueil News Oculus trouve un accord dans son procès avec ZeniMax

Oculus trouve un accord dans son procès avec ZeniMax

0

Voilà une affaire qui remonte à 2014 lorsque la société ZeniMax accusait Oculus, et donc depuis, Facebook, de lui avoir volé la technologie utilisée pour concevoir l’Oculus Rift.

Si cette accusation, comme on en voit régulièrement, aurait pu sembler farfelue, il se trouvait que deux visages important d’Oculus, Palmer Luckey et John Carmack, étaient des ex-employés de ZeniMax, maison mère du studio Bethesda. 

Lors d’un premier procès, les intéressés ont été reconnus coupables et Facebook a été condamné à verser la somme de 500 millions de dollars à ZeniMax. Un montant qui fut ensuite divisé par deux lors du procès en appel.

Nous apprenons aujourd’hui que ce différent est maintenant du passé puisque les deux sociétés sont parvenues à un accord dont les termes n’ont pas été dévoilés. S’il est sans nul doute question d’argent, on peut également imaginer que les deux sociétés se sont entendues pour distribuer les jeux Bethesda sur les casques Oculus.

«Nous sommes ravis de laisser cela derrière nous et de continuer à construire l’avenir de la réalité virtuelle», a  déclaré la porte-parole d’Oculus, Tera Randall.