Accueil News Oculus Quest : Vers une rupture de stock à cause du Coronavirus

Oculus Quest : Vers une rupture de stock à cause du Coronavirus

0

Le Coronavirus, ce virus mortel ravageant la Chine et obligeant le monde entier à prendre des mesures drastiques pour éviter la pandémie a des impacts auxquels nous n’aurions pas pensé.

Pour tenter d’enrayer la propagation, le gouvernement chinois n’a pas hésité à mettre en quarantaine des villes entières, à construire un hôpital en 10 jours ou à fermer ses sites touristiques. De nombreuses entreprises sont complètement à l’arrêt et le pays, qui produit quasiment tout ce que l’on connait de technologique tourne désormais au ralenti.

Pour certains produits, le manque ne se fera pas sentir tout de suite mais pour d’autre comme l’Oculus Quest, la situation ne risque pas de s’améliorer de ci-tôt. En effet, fort de son succès, l’Oculus Quest subit régulièrement des ruptures de stocks depuis la fin d’année dernière. Le site officiel américain ne propose déjà plus le casque et nous nous dirigeons vers le même phénomène en France.

Chez nous, l’Oculus Quest 64 Go n’est déjà plus disponible sur le site officiel. Amazon et d’autres revendeurs sont en rupture de stock sur les deux modèles. La Fnac propose encore le Quest 64 Go à 449€ et la version 128 Go à 549€ mais cela risque de ne pas durer.

Un porte parole de Facebook a confirmé qu’à cause du Coronavirus, la situation serait tendue :

L’Oculus Quest est en rupture dans certaines régions en raison de la forte demande. Cela dit, comme d’autres sociétés, nous nous attendons à un impact supplémentaire sur notre production de matériel en raison du Coronavirus. Nous prenons des précautions pour assurer la sécurité de nos employés, partenaires de fabrication et clients, et suivons la situation de près. Nous travaillons pour restaurer la disponibilité dès que possible. 

D’autres sociétés seront évidemment impactées et on pense par exemple à Valve dont le casque VR Index est en rupture de stock depuis la mi décembre déjà.

Laisser un commentaire