PARTAGER

Originaire de Lille, la startup Giroptic, fondée en 2008, a bien grandi et peut désormais se vanter de disposer de bureaux à San Francisco et d’être en première ligne du marché des caméras à 360° pour le grand public. Après une première “360 Cam”, Giroptic à lancé sa caméra iO en fin d’année dernière pour les smartphones et tablettes d’Apple. Depuis cet été, une version Android est également disponible et c’est cette dernière que nous testons aujourd’hui.

Specs Techniques et compatibilité

Avant d’entrer dans le vif du sujet et de vous livrer notre avis sur la caméra Giroptic iO, voici les détails techniques du produit.

  • Optiques : 2×195°
  • Ouverture : F/1.8
  • Champ de vision : 360°x360°
  • Microphones : stereo / AAC
  • Photo : 3840 x 1920 / JPEG
  • Video : 1920 x 960 / MP4 (H.264) – 30 FPS
  • Dimensions : 73mm x 35mm
  • Poids : 70g
  • Batterie Lithium-ion rechargeable (915 maH, 3,7V)

Pour ce qui est de la compatibilité, comme nous l’avons dit en introduction, plusieurs versions de la caméra sont maintenant disponibles sur le marché. Pour les smartphones et tablettes Apple, la iO est compatible avec tous les appareils sortis depuis quelques années.

Du côté d’Android, les choses se compliquent puisque parmi tous les appareils existants, même récents, seuls certains pourront faire fonctionner la caméra. Le tableau ci-dessous les liste. Il faudra ensuite faire attention à acheter le modèle de caméra correspondant au port de votre téléphone (USB Type-C ou Micro USB B)

Prise en main

Le packaging, simple mais efficace ne s’embarrasse pas avec le superflu puisque seules les principales caractéristiques du produit sont rappelées sur l’une des tranches de la boite tandis que l’autre propose d’accéder à la liste des appareils compatibles via un QR Code. Le contenu est lui aussi simple mais efficace : La caméra Giroptic iO, son câble de rechargement USB, un chiffon microfibre, un boitier en plastique pour le transport et servant également de support pour la prise de photos et enfin une petite fiche avec 4 petits dessins. Point de notice et on comprend vite pourquoi tant l’utilisation est facile, mais nous y reviendrons.

Le design de la caméra est fun et plutôt très réussi même si, en cherchant la petite bête, on aurait préféré des lentilles centrées par rapport au smartphone lorsque la caméra est branchée. On sent en tout cas qu’un gros travail de miniaturisation a été fait puisqu’on est assez surpris du poids de l’appareil pour une si petite taille.

edf

Avant de brancher la caméra au smartphone, le téléchargement de l’application Giroptic iO est obligatoire sur le Play Store Android ou sur l’App Store iOS. Il faut également passer par le chargement de la batterie de la caméra via son port USB femelle et le câble fourni. Car oui, la caméra dispose de sa propre batterie mais ne peut se recharger via votre smartphone. Malheureusement, il est en plus impossible de l’utiliser tout en la rechargeant, un point assez dommage qui empêche la réalisation de vidéos ou live de plus de 45min, durée de vie de la batterie. Une fois chargée, il suffit ensuite de brancher la caméra sur le port USB de votre smartphone et l’application officielle se lancera automatiquement. Surprenant de simplicité pour une telle nouveauté technologique !

Côté appli

L’application (Android pour notre test) est elle aussi parfaitement conçue pour être accessible à tous. Les trois modes principaux sont accessibles à la volée : Photo, Vidéo ou Live. Dans les deux premiers cas, il est également possible de programmer un retardateur jusqu’à 10 secondes pour vous laisser le temps d’aller vous placer un peu plus loin (ou vous cacher par exemple). Evidemment, cela implique de laisser trainer votre caméra et votre téléphone en essayant tant bien que mal de le maintenir debout. Le petit accessoire fourni dans la boite peut faire l’affaire mais tout dépend de la largeur de votre smartphone et de trouver un endroit plat où le poser.

On retrouve également le niveau de la batterie de la caméra qui se recharge en environ 1h pour un peu moins d’autonomie ainsi que la galerie de vos photos et vidéos à 360° à partir de laquelle vous pouvez les partager sur Facebook, Messenger ou WhatsApp par exemple. Si Facebook prend complètement en charge les photos et vidéos à 360° depuis plusieurs mois, il est plaisant de voir que Giroptic peut stocker vos prises de vues sur ses propres serveurs pour pouvoir ensuite les partager sous forme de lien dans Messenger, par mail etc. Voyez par exemple notre exemple avec cette photo. Il en est de même avec les vidéos même si le partage sur Youtube ou Facebook rend les choses bien plus faciles.

Depuis la galerie, il est également possible de passer en un clic vers un mode VR pour visualiser vos créations avec un casque de réalité virtuelle pour smartphone. Toujours aussi simple et pratique ! La gestion des vidéos Live sur Facebook, Periscope ou Youtube est également très simple et vous donne accès en direct aux commentaires qui vous sont laissés.

Pas pour toutes les utilisations

Evidemment, la caméra Giroptic iO, vendue aux alentours des 200€ ne vaut pas les caméras 360° plus onéreuses mais elle se révèle être très intéressante suivant l’utilisation que vous voulez en faire.

Côté photos, nous avons réalisé des clichés très intéressants en intérieur ou en extérieur avec une bonne luminosité. Malheureusement, lorsque les conditions de lumières deviennent un peu difficiles, le capteur photo se retrouve vite à la ramasse avec l’impossibilité de faire une mise au point manuelle comme sur les photos lambda de nos smartphones par exemple. On regrette également l’utilisation obligatoire du smartphone pour le moindre cliché puisque la caméra ne peut fonctionner seule. Le support plastique fourni pour poser votre smartphone est une bonne idée mais aurait pu être mieux pensé pour garantir que vos appareils ne tombent pas dès que vous avez le dos tourné.

Cliquez sur l’image pour accéder à la version 360 degrés.

Pour les vidéos, le constat est encore plus mitigé puisque la résolution de l’image est clairement trop basse pour profiter réellement de paysages par exemple. Les 30 FPS et les différences de luminosités n’améliorent pas non plus les choses pour les vidéos “sportives”. En revanche, l’utilisation de la Giroptic iO reste très bien adapté pour des visites virtuelles de biens immobiliers par exemple ou pour la réalisation de Live sur les réseaux sociaux.