Accueil Tests Test Google Cardboard

Test Google Cardboard

1
PARTAGER

Nous sommes en juin 2014 et Google créé la surprise en offrant un exemplaire de son Google Cardboard à tous les participants de sa conférence Google I/O. Alors que la réalité virtuelle ne veut pas dire grand chose pour beaucoup, Google donne un coup d’accélérateur avec ce casque bon marché, proposé de façon totalement désintéressée.

> Bizarrerie Google

Fruit d’une idée de deux français travaillant pour la firme américaine, le Google Cardboard n’est même pas mis en vente. A la place, le géant d’internet diffuse librement les patrons et les accessoires nécessaires pour se construire soi même son premier casque VR en carton. Les explications sont toujours disponibles sur le site officiel mais fainéants que nous sommes, nous avons préféré passer par l’un des nombreux revendeur qui en a fait son commerce.

Car oui, on trouve toute sorte de Cardboard, plus ou moins de bonne qualité, plus ou moins personnalisés et à tous les prix. Chez Casques-VR, nous n’avons pas cherché bien loin et privilégié le prix. Pour moins de 3€ sur le site TinyDeal et après plusieurs semaines de patience, nous avons reçu notre exemplaire. Le contenu principal reste toujours le même quel que soit le fournisseur: carton à plier, 2 lentilles, 4 scratchs, 2 aimants et un élastique. D’autres versions proposent des lentilles de meilleure qualité, un sticker NFC pour lancer automatiquement l’application Cardboard de votre smartphone ou encore des systèmes de maintiens. Les prix peuvent monter jusqu’à 30€.

carton
On imagine mal avoir devant nous un casque VR

Premier problème avec la version à 3€, le contenu arrive mais aucune explication ou schéma de montage n‘accompagne le colis. Après de nombreuses minutes à inspecter les planches cartonnées dans tous les sens, direction Youtube pour être guidé. Une fois le principe compris, il ne faut pas plus de 5 minutes pour avoir son Cardboard monté, sans n’avoir utilisé aucun accessoire de découpe ou collage.

Autre premier constat, contrairement aux autres casques de réalité virtuelle, la compatibilité ne sera possible qu’avec un nombre réduit de smartphone. La principale raison venant de la taille car aucun ajustement n’est possible avec ce casque en carton. Google ne liste d’ailleurs que quelques périphériques compatibles ayant une diagonale comprise entre 4.7 et 5” :

  • Google Nexus 4 et 5
  • Motorola Moto X
  • Samsung Galaxy S3, S4 et S5
  • Samsung Galaxy Nexus
  • HTC One
  • Motorola Moto G

Le OnePlus One et son écran de 5.5” utilisé pour le test est donc quelque peu hors catégorie mais nous ferons avec. Cet handicap se retrouve être un avantage dans le maintien une fois en place. Les scratchs permettent d’ajuster le serrage suivant l’épaisseur mais rien ne protège le glissement latéral d’un smartphone qui serait plus petit.

5.5 pouces, la taille vraiment maximum pour le Cardboard
5.5 pouces, la taille vraiment maximum pour le Cardboard

> Ca cartonne ?

Google a par contre intégré une fonction très intéressante grâce aux deux aimants du pack. Ils permettent en effet de “cliquer” d’un simple mouvement de doigt pour valider un choix dans les menus. Très pratique pour ne pas devoir ressortir le smartphone une fois en place. Malheureusement, ce système ne fonctionne que sur une quantité encore plus réduite de périphériques selon Google (Nexus 4 & 5, Galaxy S4, S5 & Nexus). Il se peut que d’autres soient compatibles puisque le OnePlus One utilisé pour le test l’était.

Si on peut dire que le géant de la recherche ne s’est pas “foulé” pour concevoir son casque cartonné, l’application mobile Google Cardboard qui l’accompagne reste cependant une référence pour n’importe quel casque VR. En effet, une fois lancée, elle permet d’accéder à plusieurs applications comme un guide touristique du chateau de Versailles, Google Earth, Street View dans Paris ou encore Youtube avec une sélection de vidéos.

Coté confort, vous vous doutez qu’il est assez spartiate, le contact du carton avec le visage n’étant évidemment pas le mieux pour se sentir à l’aise. Mais rien ne vous empêche d’y aller de votre petit coup de tuning pour améliorer le tout. L’expérience reste en tout cas réussie malgré tout et même si vous ne resterez pas des heures avec le Cardboard vissé sur la tête, l’effet réalité virtuelle est bien présent.

CARBOARD3

NOTATION
Finition
4
Confort
4
Rapport qualité / prix
8
Compatibilité
6
Lentilles / réglages
5.5
PrécédentUtiliser une arme avec Oculus Rift, plus vrai que nature
SuivantLife of Rome : vidéo du cycle jour/nuit
  • terneuv32

    Toujours d’excellent article .
    Le site officiel permet aussi de commander des casques par le biais de 4 partenaires :DODOcase, I Am Cardboard, Knox Labs, Unofficial Cardboard . J’ai commandé un modéle de chez I Am Cardboard EVA grand modéle NFC ,magnet . Pas trop mal .