Un peu plus d’un an après son annonce et deux reports de date de sortie, le jeu Marvel’s Iron Man sera enfin disponible demain en exclusivité sur PS4 et PlayStation VR. Une sortie attendue depuis plusieurs mois par les possesseurs du casque de Sony puisqu’elle représente ce qui sera certainement l’une des dernières exclusivité VR de la PS4. Marvel’s Iron Man est disponible au prix de 34,99€ et rappelons que les PlayStation Move sont obligatoires pour pouvoir y jouer.

Sous le soleil de Malibu, Californie

Les développeurs du studio Camouflaj et Marvel ont concocté un scénario exclusif pour ce jeu en réalité virtuelle. Vous y incarnez Tony Stark alors qu’il décide de faire stopper la production d’armes par son entreprise Stark Industries. Il en confie même les reines à sa célèbre secrétaire Pepper Potts afin de se concentrer à plein temps sur son rôle d’Iron Man. Evidemment, tout ne va pas se passer comme prévu et un ennemi répondant au nom de Fantôme va s’en prendre à lui. Un ennemi connu des fans du Comics qui reconnaîtront également d’autres personnages emblématiques tout au long du jeu comme par exemple Nick Fury, le patron du SHIELD.

L’aventure d’Iron Man VR commence exactement comme la démo jouable gratuitement sur le PlayStation Store. Il s’agit d’un prologue dans lequel vous apprenez à contrôler votre armure, notamment en ce qui concerne les déplacements et l’utilisation des armes. Vous êtes lâchés au dessus de l’Océan Pacifique en face de la villa Stark de Malibu. Un lieu dans lequel vous reviendrez plusieurs fois au cours de l’aventure entre deux voyages à l’autre bout du monde.

Le scénario est découpé en 12 chapitres qui se complètent en à peu près 8h de jeu. Entre ces missions, vous ferez systématiquement un passage par la villa Stark afin de personnaliser votre armure et écouter ce que vos deux IA, Gunsmith et Friday, ont à vous dire sur vos ennemis.

La durée de vie peut sembler un peu faiblarde d’autant que certains passages en tant que Tony, sans votre armure, sont quelque peu dénués d’intérêt. Heureusement, il est possible d’augmenter ce temps de jeu grâce à plusieurs défis chronométrés comme celui du prologue. Vous devrez terminer un parcours le plus rapidement possible en essayant de ne rater aucun point de passage. A la clef, la possibilité de faire mieux que vos amis, vous approcher du temps réalisé par les développeurs et surtout, gagner des points à dépenser pour l’amélioration de votre armure. Même principe en ce qui concerne les missions du scénario qui peuvent également être rejouées pour améliorer votre score. Les lieux des missions peuvent également être arpentées en vol libre, sans ennemi, mais la qualité visuelle du PSVR étant ce qu’elle est, l’intérêt est limité.

Pour ce qui est de la personnalisation, vous pourrez débloquer grâce aux points évoqués précédemment diverses armes et améliorations d’armures. Toutes ne pourront pas être équipées simultanément et pour tenter de réaliser le meilleur score à chaque mission, il vous faudra donc passer en revue votre arsenal. Certaines munitions sont en effet plus efficaces face à certains ennemis, qui sont tous des drones ou tanks de différentes natures. De petits défis indépendants des missions comme « détruire X ennemis en une seule fois » permettent quand à eux d’obtenir d’autres livrées (couleurs) pour l’armure de Tony.

Je suis Iron Man

Dès l’annonce du jeu, nous nous sommes pris à rêver d’incarner le fameux Iron Man et surtout de pouvoir voler. L’effet avait été le même lors de la sortie de l’expérience Batman VR et ce sentiment est en grande partie ce sur quoi repose le jeu. Les sensations sont là grâce à l’utilisation des contrôleurs pour se diriger. Malheureusement, les PlayStation Move sont une nouvelle fois une plaie à utiliser en réalité virtuelle, surtout lorsqu’on a l’habitude d’utiliser des contrôleurs PC VR. Les Move n’ayant pas de stick analogique, la rotation s’effectue donc par à-coups avec les touches triangle et rond mais il n’est pas rare de se tromper de touche et de se retrouver un peu perdu dans l’espace.

De quoi se retrouver facilement dos à votre téléviseur et à la PlayStation Camera, signifiant la perte du tracking. Vous risquez donc de voir régulièrement un message vous demandant de vous repositionner dans le bon sens. Heureusement que la console est assez bruyante pour nous donner un point de repère. Mis à part ces soucis inhérents au matériel, les développeurs ont fait un bon travail en ce qui concerne le tracking des mouvements. Les temps de chargement à répétions avec parfois des écrans noirs d’attente nous ont également un peu gênés mais ce genre de soucis est généralement réglé avec des mises à jour.

Côté graphismes, là encore les limites du PlayStation VR se font très largement sentir et lorsque vous vous approchez du sol ou de bâtiments, on est loin du photo réalisme. Quelques bugs de collision sont également à déplorer.

Verdict : 8/10

Les fans seront ravis de pouvoir incarner Iron Man, voler et utiliser ses armes dans un scénario mettant en scène les personnages du comic. La durée de vie et les missions variées sont aidées par le système de récompenses et défis. Le contrat est donc rempli sans que nous ayons été bluffés. La note tient compte du matériel vieillissant (PlayStation VR / Move) et on se dit qu’une version PC VR aurait certainement été bien plus acclamée. 

Laisser un commentaire