Accueil Dossiers On a testé Project Cars avec Oculus Rift

On a testé Project Cars avec Oculus Rift

0
PARTAGER

Comme nous vous le mentionnons hier, le stand Namco Bandai à la Paris Games Week a également amené dans ses cartons deux Oculus Rift DK2 afin de pouvoir tester Project Cars, la simulation automobile très attendue par de nombreux joueurs, prévue pour le 20 mars 2015.

Le jeu Project Cars

Si vous vous rendez dans les allées de la Paris Games Week qui dure jusque dimanche, le petit stand consacré à Project Cars est un passage obligé. Quelques bornes vous permettront de jouer au jeu dans sa version PS4 mais il vous sera également possible de prendre place dans un fauteuil devant un écran 4K, casque audio vissé sur la tête pour quelques tours de circuit avec le bruit moteur à fond dans les oreilles. Si par contre vous voulez tenter l’expérience Oculus Rift, l’attente risque d’être un peu plus longue. Nous reviendrons sur l’expérience du jeu en réalité virtuelle dans la seconde partie.

En passant devant le stand Namco Bandai, l’oeil est évidemment attiré par le magnifique écran 4K et les graphismes époustouflants du jeu. La modélisation des véhicules est excellente tout comme la gestion de la lumière et des reflets. L’exposant n’a pas su nous donner la configuration du PC qui tournait en arrière plan mais on imagine qu’il s’agissait d’une bête de compétition puisqu’aucun ralentissement ou problème n’est venu perturbé la session. Du côté de la version PS4 qui était jouable sur de plus petits écrans, le 1080p annoncé a l’air d’être clairement au rendez-vous et le titre est également très beau.

Nous voici donc au volant d’un petit bolide sur un circuit, manette en main. Pas de combo volant/pédales malheureusement pour aucune des versions présente sur le stand. L’immersion à la manette est évidemment moindre mais la voiture réagit plutôt bien. On constate très vite que le jeu est une simulation exigeante qui ne vous pardonnera pas la moindre erreur. Mauvaise trajectoire ou freinage trop tardif et c’est la sortie de piste assurée. Du côté de l’IA, nous ne nous sommes pas sentis oppressés par les autres voitures mais lorsque vous tentez un dépassement, le jeu ne vous laissera pas faire si facilement et tentera de vous reprendre la place à peine gagnée. On imagine que cette intelligence artificielle évolue avec la difficulté du jeu mais nous n’avons pas pu savoir dans quelle difficulté était proposée la démo.

Une démo qui a vraiment marqué des points alors même que le développement du jeu n’est pas encore terminé. Coté chiffres, les développeurs nous promettent à terme, plus de 250 véhicules de différentes catégories, 100 circuits et des événements automobiles jouables comme les 24h du Mans.

B1Dx5YhCQAIU7cr

Du coté de Oculus Rift

Alors que Project Cars a également été annoncé compatible avec Project Morpheus, le périphérique de Sony pour la PS4 est complétement absent du salon parisien. Une fois l’attente passée, vous pourrez vous retrouver sur le canapé où se tiennent deux Oculus Rift DK2 et leurs manettes. Là encore, l’expérience aurait pu être parfaite avec au moins un volant. La course que nous avons pu tester se courrait de nuit et malheureusement, le résultat n’a pas été à la hauteur de nos attentes.

Etant donné que nous avons été émerveillé par la version “normale” du jeu, la faute est donc entièrement imputable à l’Oculus Rift. La résolution 1080p  de l’écran du DK2 n’est pas encore suffisante et le jeu se retrouve totalement pixellisé. La vue cockpit qui sera évidemment celle de prédilection n’arrange pas non plus notre sensation puisque la visibilité du circuit et des virages est quasi nulle. Heureusement que l’aide aux trajectoires et freinages était activée car le titre aurait tout simplement été injouable. Le Head tracking fonctionne en revanche lui, parfaitement et un mouvement de la tête dans n’importe quel sens vous permettra d’apprécier un concurrent en train de vous doubler ou les nombreux boutons du tableau de bord. Des boutons qui n’y ressemblent pas du tout à cause là encore de la résolution est d’une sur-luminosité alors que nous étions de nuit.

IMAG0552

Avis totalement mitigé donc pour ce Project Cars qui devrait séduire un très large public mais qui peine encore dans sa version Oculus Rift, vous l’aurez compris. Comme nous vous le disions, le développement n’est pas encore terminé et il faudra attendre le mois de mars prochain pour se faire un avis définitif.