Accueil Dossiers Preview : On a testé EVE : Valkyrie sur Oculus Rift

Preview : On a testé EVE : Valkyrie sur Oculus Rift

2
PARTAGER

Durant la Gamescom, en parallèle de notre interview avec Jean-Charles Gaudechon de CCP Games, nous avons été invité à venir tester EVE : Valkyrie qui tournait alors sous Oculus Rift DK2. Un projet très ambitieux réalisé pour la VR, qui sortira également sur Project Morpheus et qui est probablement l’un des blockbusters VR les plus avancés à ce jour. En effet, de nombreux studios ne sont capables que de proposer de simples démonstrations techniques dans lesquelles nous sommes d’avantage dans la peau d’un spectateur plutôt que dans celle d’un joueur.

Avant tout, il faut savoir que EVE : Valkyrie prend place dans un univers riche, que CCP games alimente depuis maintenant plus de 10 ans et qui s’est vu décliné sur de nombreux supports en plus du jeu vidéo : jeux de plateau, romans etc… De ce fait, le titre part sur des bases solides, qui, on l’espère, seront exploitées pour lui offrir une histoire aussi riche et variée que les autres softs de CCP Games. La démo à laquelle nous avons pu nous adonner durant un peu plus de 5 minutes se concentrait donc uniquement sur le gameplay et ne contenait aucune partie du scénario, probablement afin de ne pas spoiler quoi que ce soit.

eve_valkyrie_warpdrive

Le joueur prend alors place dans le cockpit de son vaisseau et se retrouve propulsé dans l’espace. Les premières secondes sont terriblement impressionnantes. Même si la VR ne vous est pas totalement inconnue, nous sommes ici dans une parfaite immersion, vous donnant la possibilité de regarder tout autour de vous. Les premières vagues d’ennemis n’arrivant pas directement, cela laisse le temps de se familiariser avec les contrôles, relativement intuitifs, puisque la caméra est directement contrôlée par les mouvements de notre tête. Le joystick gauche permet lui de viser/orienter la direction du vaisseau, quand les deux gâchettes permettent d’utiliser les deux armes à notre disposition : des munitions simples et des missiles téléguidés. Enfin, notons que le vaisseau avance tout seul, ce qui est assez perturbant au début.

En revanche, le casque lui ne nous a pas perturbé le moins du monde. Il ne faut pas oublier que l’Oculus Rift DK2 reste un casque assez massif, mais son ergonomie de qualité lui permet de ne pas se faire trop lourd ou trop désagréable. De plus, nous n’avons nullement ressenti de sensation telles que des maux de têtes, alors que c’est souvent l’une des grandes questions qui se pose lorsque l’on parle de réalité virtuelle. Evidemment notre session de jeu fut courte et il faudra essayer le jeu sur une plus longue durée pour se faire une idée à ce sujet là, mais visiblement les développeurs ont optimisé le soft de façon à ce que l’on puisse jouer sans craindre des migraines et autres maux de cœur.

eve_valkyrie_flakcannon_

Une bataille galactique a donc débuté sous nos yeux, et nous n’avons pas attendu d’être pris sous les feux ennemis pour faire gronder les canons. Si les munitions basiques se sont révélées peu utiles à longue distance, les missiles ont prouvé leur efficacité à plus d’une reprise. Malgré un gameplay assez épuré, cette démo nous a offert des sensations grisantes. En effet, qui n’a jamais désiré se retrouver au cœur d’une bataille dans l’espace digne d’un Star Wars ? C’est désormais chose faite et une fois le casque retiré, on ne rêve plus que d’une chose, c’est de retourner dans les étoiles afin de prolonger cette trop courte expérience, jusque là inégalée.

  • zerr0o

    Excellent! Merci pour le retour

  • Rheda

    Merci pour ce test =)