Accueil Dossiers Preview : On a testé Robinson: The Journey sur PlayStation VR

Preview : On a testé Robinson: The Journey sur PlayStation VR

0

A l’occasion de la Gamescom de Cologne, nous avons eu la chance de pouvoir tester Robinson: The Journey sur le PlayStation VR. Un jeu développé par Crytek exclusivement pour le casque de Sony et qui sera l’un des jeux de son lancement le 13 octobre prochain.

Jouable à la DualShock 4, Robinson: The Journey vous plonge dans la peau d’un astronaute ayant crashé son vaisseau sur une mystérieuse planète où la forêt domine. Très vite, vous vous rendrez compte que ce territoire est peuplé de dinosaures.

Robinson_The_Journey_Gamescom
Le stand Robinson: The Journey de la Gamescom

Pour notre démo, nous étions plongé directement au cœur d’une forêt à la végétation très dense. Un petit robot sphérique nous accompagnait, représentant votre seul allié sur ce territoire inconnu. L’exploration commence et vous vous rendez vite compte que certains chemins ne sont pas vraiment conseillés. Au bout de quelques secondes, premier sursaut face à de nombreux petits Raptors qui ne vous obligeront à renouveler l’aventure par un autre chemin.

Un chemin jonché d’embûches et de petits puzzles à déloquer pour progresser. Votre personnage a  la possibilité de déplacer des objets en les faisant léviter lorsque vous utiliser la touche R2 de la Dualshock 4. Un peu plus tard, c’est un Diplodocus géant qui nous barra la route et pour lequel il aura fallu créer une diversion. Durant la démo, nous avons également eu plusieurs passages où nous avons du escalader en visant les prises avec notre tête, rappelant le principe du jeu The Climb, également de chez Crytek.

Crytek_RobinsonThe Journey_Screenshot

Robinson: The Journey vous immerge vraiment dans un autre monde avec énormément de détails comme de nombreux insectes vivant leur vie sur un arbre que vous escaladez par exemple ou encore d’impressionnants dinosaures volants dont vous ne savez pas s’ils vont vous tomber dessus.

Malheureusement, le PlayStation VR n’offre pas la résolution qui permettrait de vraiment nous scotcher sur notre chaise. Si le premier plan est correcte pour de la réalité virtuelle, regarder au loin vous exposera à énormément d’aliasing. Un point vraiment dommage d’autant que les développeurs de Crytek sont connus pour proposer des jeux visuellement très impressionnants grâce à leur moteur Cry Engine et que le scénario s’y prêtait bien. L’immertion est heureusement tout de même présente grâce aux bruitages et détails présents un peu partout.

Robinson_The_Journey_dinosauresRobinson reste donc une bonne expérience qui pourrait s’avérer gagnante si la variété des puzzles, les sursauts, et la durée de vie sont au rendez-vous.