Accueil Dossiers Preview : on a testé Trackmania Turbo sur Oculus Rift et simulateur...

Preview : on a testé Trackmania Turbo sur Oculus Rift et simulateur MMOne

0
PARTAGER

Si Oculus n’était pas présent de façon officielle à la Paris Games Week de cette année, il était possible de retrouver son casque de réalité virtuelle sur plusieurs stands du salon. C’était par exemple le cas sur celui de la ESWC, la coupe du monde des jeux vidéo.

C’est le studio français Nadeo qui y présentait le prochain opus de la célèbre série Trackmania, qui sera sous-titré Turbo et édité par Ubisoft. Le titre attendu pour le début d’année 2016 avec une compatibilité Oculus Rift et PlayStation VR était donc jouable par le public sur une dizaine de PC couplés au Rift en version DK2 ainsi que sur 2 simulateurs MMOne qui ont eu un grand succès. Nous avons eu  la chance de tester les deux.

Trackmania Turbo Oculus RIft

Lorsque l’on mentionne le titre de Trackmania, on pense immédiatement aux courses rapides et endiablées contre le temps ou contre des adversaires sur des circuits complètement fous aux nombreux loopings et sauts. Ce nouvel opus ne déroge pas à la règle puisque durant nos deux essais d’une dizaine de minutes, on retrouve ces sensations de courses folles, bien boostées par le fait de se situer dans le cockpit, en vue à la première personne, avec un casque VR.

Nous sommes donc lâchés par un hélicoptère à une centaine de mètres de la rampe de départ qui nous propulse donc immédiatement à forte vitesse sur la piste. Le fait d’être lâchés dans les airs est réellement troublant puisque notre tête a tendance à regarder vers le point d’impact où il faut immédiatement la relever pour regarder devant nous. La tête dans notre Oculus Rift, l’impression de vitesse est flagrante et ne laisse pas le temps de regarder les décors. Piloter ce genre de véhicules en vue cockpit demande une grande concentration et nécessite de regarder au loin pour anticiper les virages. Inutile de vous préciser qu’en tant que novice de Trackmania, nous avons plus souvent visité les bas côtés que la piste en elle même. Heureusement, la course se relance d’une simple pression sur une touche du pad.

Côté graphismes, le jeu de Nadeo s’en sort plutôt bien en tenant compte du fait que la démo se faisait sous Oculus Rift DK2 et sa résolution inférieure à la future version commerciale du casque. Par contre, l’enchaînement de looping et virages nous a légèrement donné le mal de la VR (Motion Sickness) après quelques minutes de jeu malgré que nous n’y soyons normalement pas vraiment sensible.

Trackmania Turbo MMOne

Avant de passer sur le simulateur géant de MMOne, nous avons donc soumis ce « mal » à l’équipe technique qui a donc adapté la démo du siège mécanique pour un circuit sans loopings avec seulement des montées, descentes et virages. Nous avons même commencé par un replay du circuit en vue à la 3ème personne pour l’assimiler et profiter de la vue environnante sur cette map tropicale (200 circuits sur 4 environnements devraient être proposés). Le fait d’avoir le corps en mouvement en adéquation avec le jeu, plutôt que vissé sur une chaise, est bien moins troublant et l’expérience est une franche réussite.

Trackmania Turbo apportera des nouveautés à la série puisque Ubisoft a d’ores et déjà annoncé un nouveau mode de jeu permettant de générer des circuits de façon aléatoires juste avant une partie. Second ajout, un mode coopération dans lequel 2 joueurs contrôlent le même bolide simultanément. Si l’un tourne à droite et l’autre à gauche, la voiture ira tout droit pas exemple). On ne sait pas si les casques de réalité virtuelle seront compatibles avec ce nouveau mode.

Il reste donc encore quelques mois avant la sortie de ce nouvel opus qui s’annonce prometteur, avec ou sans casque VR. Le gameplay fort dynamique de Trackmania nous fait dire qu’une utilisation prolongée des casques avec le jeu nous semble difficile mais c’est en tout cas une très belle option que nous propose Nadeo.