Avant la sortie de l’Oculus Quest 2 ce 13 octobre 2020, nous avons eu la chance de pouvoir prendre en main et tester le nouveau casque VR autonome de Facebook. Un an et demi après l’arrivée de l’Oculus Quest premier du nom qui a été un véritable succès et qui a complètement bouleversé le marché de la VR, ce nouveau modèle arrive pour transformer l’essai. Sur le papier, avec un prix plus réduit que son prédécesseur et des avancées techniques, il n’y a normalement pas photo mais nous allons tout de même regarder ça dans le détail !

L’Oculus Quest 2 est disponible dans sa version 64Go à 349€ / ou 256Go à 449€

Unboxing

Avant d’attaquer les choses sérieuses, commençons par découvrir le packaging et ce que contient la boite en plus du casque Oculus Quest 2. Une ouverture que nous vous avons faite en vidéo pour plus de facilité. Elle contient également nos premières impressions visuelles sur le casque par rapport au premier Quest mais nous aurons l’occasion d’y revenir dans la suite du test. Voici en tout cas ce que contient cette boite parfaitement agencée :

  • Casque Oculus Quest 2
  • 2 contrôleurs avec chacun leur pile fournie
  • Écarteur pour lunettes
  • Câble USB-Type C et adaptateur secteur
  • Documentation

Comme pour le premier Quest, le contenu est donc limité au strict minimum. Nous faisons donc la même remarque qu’à l’époque, à savoir qu’inclure un chiffon microfibre n’aurait pas été de trop pour entretenir et éviter de rayer les lentilles en utilisant autre chose.

Specs techniques Quest 2 vs Quest

Niveau spécificités techniques pures, l’Oculus Quest 2 est un bond en avant par rapport à la première génération. Un processeur plus puissant spécialement conçu pour la VR autonome, plus de mémoire vive ainsi qu’une résolution (et donc un nombre de pixels) en nette progression. Pour ce qui est du taux de rafraîchissement maximal, qui est l’équivalent du nombre d’images par secondes, il est pour l’instant égal (72Hz). Oculus a en revanche déjà prévu qu’il sera par la suite être boosté à 90Hz via une mise à jour.

Cette puissance supplémentaire n’est pas juste présente pour faire beau puisque même si les jeux Quest et Quest 2 sont et seront toujours les mêmes, le nouveau casque pourra bénéficier d’optimisations supplémentaires de la part des développeurs de ces jeux. Plusieurs titres déjà disponibles sur le Quest ont d’ailleurs déjà reçu une mise à jour pour le Quest 2 avec des améliorations de graphismes, de textures et fluidité.

 QuestQuest 2
ÉcranOLEDLCD
Résolution totale2880 x 16003664 × 1920
Nombre de pixels4,6 Millions7 Millions
Taux rafraîchissement72Hz72Hz puis 90Hz par la suite
ProcesseurSnapdragon 835Snapdragon XR2
RAM4Go6Go
Mémoire64 Go ou 128Go64 Go ou 256Go
Réglage IPDEntre 58 et 72mm3 Choix : 58mm, 63mm, 68mm
Batterie2-3 heures2-3 heures
Poids571g503g
Prix Lancement64Go à 449€
128Go à 549€
64Go à 349€
256Go à 449€

Design / Confort

Sur les images promotionnelles, les différences entre les deux casques ne sautent pas aux yeux mais lorsqu’on les compare côte à côte, celles-ci sont tout de même assez nombreuses. Cet Oculus Quest 2 adopte un format moins profond que son prédécesseur et gagne même quelques grammes sur la balance.

Les matériaux choisis sont également différents puisque là où nous avions de grandes parties recouvertes de tissu, nous sommes désormais entièrement en plastique. Un matériau moins agréable au toucher, certainement moins cher à fabriquer mais qui devrait être moins salissant surtout que nous sommes désormais sur une couleur blanche et non plus noire.

L’autre énorme différence qui saute aux yeux est le système de fixation. Exit le plastique mou venant soutenir l’arrière de la tête pour de simples sangles en tissu. Le confort reste acceptable du fait du poids réduit du casque mais il est bien moindre qu’auparavant. L’ajustement est également bien moins facile. Ces bandes de tissu en contact avec les cheveux devraient d’ailleurs assez mal vieillir compte tenu de la transpiration. Ce choix d’Oculus a clairement été fait dans un but de réduction des coûts puisqu’il s’agit là d’un des seuls points où le casque est revenu en arrière. Dans un sens, ce choix peut se comprendre puisqu’il participe à la baisse du prix du casque par rapport au premier Quest. Un périphérique qui peut donc être accessible pour des personnes qui n’auraient pas mis 100€ de plus. Pour les joueurs qui comptent passer plusieurs heures avec leur casque, ils ont en plus la possibilité d’upgrader ce système en achetant le système de fixation premium, la sangle Elite, vendue au tarif de 49€. Vous passerez alors à un système de fixation meilleur encore que celui du premier Quest pour un prix de revient total toujours inférieur.

Page suivante : IPD / Affichage / Tracking / Contrôleurs / Oculus Link / Verdict

Laisser un commentaire