Accueil Tests Test Zeiss VR One

Test Zeiss VR One

12

Après Archos, un autre grand nom technologique a annoncé son intention de se lancer dans la réalité virtuelle pour smartphones. Ce constructeur ne vous dit peut être pas grand chose mais Carl Zeiss est une entreprise spécialisée dans l’optique de précision, notamment en photographie. Le pari est osé puisque les 99€ demandés en font le second plus cher du marché après le Samsung Gear VR. Voyons si celà est justifié.

vr1

> Caractéristiques

+ Date de disponibilité : Décembre 2014
+ Prix : 99€
+ Points de vente : Site VR One
+ Compatibilité : Smartphones Android ou iOS entre 4.7 et 5.2 pouces. Cependant, seuls les tiroirs optimisés pour le Galaxy S5 et l’iPhone 6 sont disponibles.

> Unboxing

Si vous sautez le pas et décidez d’acheter le VR One, vous recevrez votre petit colis. A l’intérieur de celui-ci, vous retrouverez plusieurs feuilles vous présentant le casque ainsi que les deux applications officielles : VR One Media et VR One Cinema, sur lesquelles nous reviendrons. Malheureusement, ces descriptifs sont intégralement en allemand. Le pack comprend également un petit dépliant vous montrant en images comment démarrer. Rien de bien sorcier évidemment. Il ne vous restera plus qu’à sortir le casque VR. Le « tiroir » que vous aurez choisi à la commande sera également dans le colis. Et c’est quasiment tout ce que contient la boite, seule une sangle optionnelle  pour le dessus de la tête y est aussi présente. Notons tout de même un petit cube en carton à monter soi même. Gardez le de côté, il n’est pas si anodin que ça !

Concernant le casque en lui même en plastique blanc et plexi noir, la première impression est très bonne. Le rendu est vraiment très beau mais les traces de doigts ne pardonnent pas dès les premières minutes à le retourner dans tous les sens. La mousse qui sera en contact avec le visage arbore une triple épaisseur qui a l’air confortable à souhait et que l’on testera évidemment.

> Débuts officiels

C’est donc reparti pour une ennième expérience de réalité virtuelle ! Commençons par télécharger et installer l’application officielle « VR One Media » (Lien Playstore). Si vous la lancer en mode portrait vous pourrez naviguer de façon normale dans celle-ci mais si vous passez en mode paysage, l’écran se scinde automatiquement en deux en mode réalité virtuelle. On est là pour tester, donc…

Le Samsung Galaxy S5 utilisé pour le test rentre parfaitement dans le tiroir conçu spécialement pour lui. Le smartphone ne bouge absolument pas et il ne reste plus qu’à le glisser dans l’emplacement prévu à cet effet et à fixé le casque Zeiss sur le crâne. On se retrouve en lévitation au beau milieu de l’espace. Plusieurs applications s’offrent à vous, en commançant par les applications conçues spécialement pour le VR One. Elles sont pour l’instant au nombre de trois : Spaceflight VR, VR One AR et VR One Cinema. La première appli est une expérience spatiale dans laquelle vous contrôlez un vaisseau tout ce qu’il y a de plus banal.

VR One AR est très intéressante puisqu’il s’agit de réalité augmentée ! La face avant du casque étant transparente, la caméra de votre smartphone est utilisée pour filmer ce qu’il se passe devant vous. En lançant l’application, vous vous retrouvez donc à voir comme si vous n’aviez pas de casque, ou presque. C’est là qu’entre en scène le petit cube en carton fournit avec le casque. Chacune des face est reconnue par l’application et affiche immédiatement une scène en 3D, vraiment bluffant !

VR One Cinema est également bien sympathique puisque l’application va chercher dans la mémoire de votre téléphone toutes vos vidéos. Vous pouvez ensuite les lire directement via l’application au milieu d’une salle de cinéma. Les vidéos s’adaptent parfaitement à l’écran de cinéma et là encore, le résultat est très convainquant.

Ces trois applications officielles sont très intéressantes car tout se contrôle avec la vue. Il suffit de pointer votre tête vers un élément pendant quelques secondes pour que votre choix soit validé. Seules les installations d’applications vous demanderont de sortir le smartphone pour valider le téléchargement sur le Playstore. D’autres applications « compatibles » sont également affichées. Dans l’ensemble, toutes les applications « VR » sont plus ou moins compatibles quel que soit le casque pour smartphone utilisé (quelques problèmes de centrage parfois).

> En utilisation

Pour avoir testé dernièrement les Archos VR Glasses et le casque Homido, il est évident que la comparaison s’impose. Si les Archos font vraiment très cheap, on est assez proche du Homido quand même, en encore mieux. Car le confort et la qualité du Zeiss n’est pas seulement visuel. Vissé sur la tête, le confort est vraiment là et on oublierait presque avoir cet engin sur le crâne.

Si avant d’avoir essayé le VR One, nous nous étonnions de ce système de tiroirs, rendant la compatibilité des smartphones limitée, dans la pratique, il s’agit vraiment de Plug & Play. Une fois le smartphone inséré, il ne bouge plus d’un poil et se retrouve parfaitement centré par rapport aux lentilles. Aucun besoin de molettes de réglage ou autre, c’est vraiment très plaisant ! On sent que Zeiss est habitué à l’optique.

Ensuite, c’est assez similaire par rapport aux autres casques pour smartphones. Jeux et applications sont compatibles de la même façon. On conseillera une fois de plus l’achat d’un gamepad Bluetooth pour certains jeux comme Swivel Gun par exemple.

NOTATION
Design / Finition
9
Confort
7
Rapport Qualité / Prix
7
Compatibilité
5
Applications officielles
9
PrécédentDémo jouable gratuite pour VR Karts Oculus Rift
SuivantGrosse baisse de prix pour les Archos VR Glasses