Accueil Tests Test Zeiss VR One

Test Zeiss VR One

12
PARTAGER

Après Archos, un autre grand nom technologique a annoncé son intention de se lancer dans la réalité virtuelle pour smartphones. Ce constructeur ne vous dit peut être pas grand chose mais Carl Zeiss est une entreprise spécialisée dans l’optique de précision, notamment en photographie. Le pari est osé puisque les 99€ demandés en font le second plus cher du marché après le Samsung Gear VR. Voyons si celà est justifié.

vr1

> Caractéristiques

+ Date de disponibilité : Décembre 2014
+ Prix : 99€
+ Points de vente : Site VR One
+ Compatibilité : Smartphones Android ou iOS entre 4.7 et 5.2 pouces. Cependant, seuls les tiroirs optimisés pour le Galaxy S5 et l’iPhone 6 sont disponibles.

> Unboxing

Si vous sautez le pas et décidez d’acheter le VR One, vous recevrez votre petit colis. A l’intérieur de celui-ci, vous retrouverez plusieurs feuilles vous présentant le casque ainsi que les deux applications officielles : VR One Media et VR One Cinema, sur lesquelles nous reviendrons. Malheureusement, ces descriptifs sont intégralement en allemand. Le pack comprend également un petit dépliant vous montrant en images comment démarrer. Rien de bien sorcier évidemment. Il ne vous restera plus qu’à sortir le casque VR. Le “tiroir” que vous aurez choisi à la commande sera également dans le colis. Et c’est quasiment tout ce que contient la boite, seule une sangle optionnelle  pour le dessus de la tête y est aussi présente. Notons tout de même un petit cube en carton à monter soi même. Gardez le de côté, il n’est pas si anodin que ça !

Concernant le casque en lui même en plastique blanc et plexi noir, la première impression est très bonne. Le rendu est vraiment très beau mais les traces de doigts ne pardonnent pas dès les premières minutes à le retourner dans tous les sens. La mousse qui sera en contact avec le visage arbore une triple épaisseur qui a l’air confortable à souhait et que l’on testera évidemment.

> Débuts officiels

C’est donc reparti pour une ennième expérience de réalité virtuelle ! Commençons par télécharger et installer l’application officielle “VR One Media” (Lien Playstore). Si vous la lancer en mode portrait vous pourrez naviguer de façon normale dans celle-ci mais si vous passez en mode paysage, l’écran se scinde automatiquement en deux en mode réalité virtuelle. On est là pour tester, donc…

Le Samsung Galaxy S5 utilisé pour le test rentre parfaitement dans le tiroir conçu spécialement pour lui. Le smartphone ne bouge absolument pas et il ne reste plus qu’à le glisser dans l’emplacement prévu à cet effet et à fixé le casque Zeiss sur le crâne. On se retrouve en lévitation au beau milieu de l’espace. Plusieurs applications s’offrent à vous, en commançant par les applications conçues spécialement pour le VR One. Elles sont pour l’instant au nombre de trois : Spaceflight VR, VR One AR et VR One Cinema. La première appli est une expérience spatiale dans laquelle vous contrôlez un vaisseau tout ce qu’il y a de plus banal.

VR One AR est très intéressante puisqu’il s’agit de réalité augmentée ! La face avant du casque étant transparente, la caméra de votre smartphone est utilisée pour filmer ce qu’il se passe devant vous. En lançant l’application, vous vous retrouvez donc à voir comme si vous n’aviez pas de casque, ou presque. C’est là qu’entre en scène le petit cube en carton fournit avec le casque. Chacune des face est reconnue par l’application et affiche immédiatement une scène en 3D, vraiment bluffant !

VR One Cinema est également bien sympathique puisque l’application va chercher dans la mémoire de votre téléphone toutes vos vidéos. Vous pouvez ensuite les lire directement via l’application au milieu d’une salle de cinéma. Les vidéos s’adaptent parfaitement à l’écran de cinéma et là encore, le résultat est très convainquant.

Ces trois applications officielles sont très intéressantes car tout se contrôle avec la vue. Il suffit de pointer votre tête vers un élément pendant quelques secondes pour que votre choix soit validé. Seules les installations d’applications vous demanderont de sortir le smartphone pour valider le téléchargement sur le Playstore. D’autres applications “compatibles” sont également affichées. Dans l’ensemble, toutes les applications “VR” sont plus ou moins compatibles quel que soit le casque pour smartphone utilisé (quelques problèmes de centrage parfois).

> En utilisation

Pour avoir testé dernièrement les Archos VR Glasses et le casque Homido, il est évident que la comparaison s’impose. Si les Archos font vraiment très cheap, on est assez proche du Homido quand même, en encore mieux. Car le confort et la qualité du Zeiss n’est pas seulement visuel. Vissé sur la tête, le confort est vraiment là et on oublierait presque avoir cet engin sur le crâne.

Si avant d’avoir essayé le VR One, nous nous étonnions de ce système de tiroirs, rendant la compatibilité des smartphones limitée, dans la pratique, il s’agit vraiment de Plug & Play. Une fois le smartphone inséré, il ne bouge plus d’un poil et se retrouve parfaitement centré par rapport aux lentilles. Aucun besoin de molettes de réglage ou autre, c’est vraiment très plaisant ! On sent que Zeiss est habitué à l’optique.

Ensuite, c’est assez similaire par rapport aux autres casques pour smartphones. Jeux et applications sont compatibles de la même façon. On conseillera une fois de plus l’achat d’un gamepad Bluetooth pour certains jeux comme Swivel Gun par exemple.

  • Romain Thomas

    Bonjour et merci pour cet avis que j’attendais avec impatience, je suis d’accord avec vous sur l’enssemble des points abordés hormis une petite chose qui pour moi est un peu problematique. Ce casque est vendu comme “compatible porteur de lunettes”, c’est mon cas et malgré des montures tres fines la proximitée des lentilles avec les yeux fait qu’elle sont en contact avec les verres, ce ne serait pas dramatique si les lentilles du vr one etaient minérales mais mmalheuresement elle sont organiques et par consequent sujettes aux rayures…

    Dans mon cas le vr one c’est retrouvé avec des lentilles rayés dès la premiere utilisation, après quelques negociations houleuses avec le sav le casque a été remplacé par un neuf mais je ne peu donc pas l’utiliser avec lunettes et celui ci ne dispose d’aucun reglage dioptrique.

    J’ai constaté un autre petit problème mais qui est aussi un avantage, la distortion et l’ecartement des lentilles est relativement differentes à celles de casques plus courant, le resultat est que la plupart des applications vr du playstore donnent un resultat plus que moyen du fait que les lentilles ne se positionnent pas exactement en millieu de leurs images respectives. En revanche les applications destinées à ce casque utilise une grande partie de l’ecran, certainement plus grande que les concurents ce qui donne une très bonne qualitée d’image et d’immersion.

    Il s’agit de mon premier casque vr je n’ai donc que peu de points de comparaison c’est pour quoi j’attendais votre retour.

    Cordialement

    • Rmax

      Merci pour ce retour.

      Effectivemment n’ayant pas de lunettes, je n’ai pu faire l’essai. Ce n’est pas la première fois que l’on pose la question de la compatibilité avec. Le site du Gear VR par exemple mentionne bien le risque de rayures des lentilles

      • Romain Thomas

        Vous n’avez eu aucun probleme d’accomodation avec des applis conçues pour le cardboard ? curieusement avec les appli destinée au vr one je n’ai aucun probleme d’accomodation je peu meme me passer de mes lunettes mais avec les applis “cardboard” impossible d’avoir une image nette. J’ai mis cela sur le compte de la distortion differente mais peut etre que le probleme depend de l’ecart pupiliere ?

    • Hello, je suis myope, dispose d’un G3 et souhaite disposer d’un “aimant” sur le casque. Quel modèle me conseilles-tu ? J’opterais bien pour l’Homido, même si il manque l’aimant (possible de l’ajouter?) Merci pour tes lumières ! PS : j’ai lu tes coms sur pas mal de site avec bcp d’attention, j’ai déjà hâte de tester le stream PC, et je me dit que pour éviter la latence, une solution avec adaptateur USB to RJ peut le faire (avec certes, un câble dont on se passerais mais bon). Au plaisir de te lire.

      • Romain Thomas

        Bonjour, je suis ravis d’avoir pu vous aider. Tout d’abord au vu des caractéristiques sur papier de l’homido je pense tout comme vous qu’il s’agit du meilleur choix mais ne l’ayant jamais eu en main je laisse le soin à mr Rmax de vous repondre. Dans tout les cas le Vr one ne serait pas pertinant pour vous (pas de reglage dioptrique et surtout pas de tiroir pour le G3).
        Concernant l’adapteur USB vers RJ45 effectivement en plus de reduire la latence celui ci a l’avantage de vous protéger des perturbations liée aux wifi et causant des pertes de frames. Il me semble vous avoir reconnu et si mes souvenirs sont bons vous disposé d’une carte AMD qui malheuresement ne prend pas en charge le gamestream… Si l’utilisation du jeux windows vers android via streaming vous interesse vous devriez serieusement vous orienter sur l’achat d’une carte Nvidia, une 660GTX est deja relativement performante pour un cout modéré.

        J’oubliais l’aimant… il n’est vraiment pas indispensable dans la plupart des applications vr une manette bluetooth fait le job !

        • Non non, c’est la première fois que j’échange avec vous (vous pouvez me tutoyer) et justement, figurez-vous que je dispose d’une carte 660 GTX, et qui plus est d’un kit 3D vision que j’utilise soit sur ma TV LG, soit sur un écran de PC 3DVISION, donc ça tombe bien. Par contre, j’ai lu cette conversation et vous évoquiez Tridef il me semble. Pas possible avec 3DVISION justement en présence d’une carte NVIDIA ? Sinon, Homido commandé, possible de bricoler le coup de l’aimant ? J’avoue ne pas avoir encore bien compris le concept. Sinon, je suis déjà équipé d’une excellent manette Bluetooth, iPega dont je suis très satisfait (http://www.amazon.fr/multi-m%C3%A9dias-MANETTE-Bluetooth-Joystick-Android/dp/B00KA6OR7Q) achetée 20 euros sur Aliexpress. Merci encore pour votre retour.

        • Romain Thomas

          Re, alors c’est parti pour le tutoiement ! donc tridef3D est indispensable couplé à trinus, celui ci sert a convertir “à la volée” en SBS, trinus apporte le headtracking. Le probleme actuel de tridef est qu’il ne supporte la distortion que pour les jeux dx9 via un plugin conçu pour l’occulus. Il supporte aussi les jeux DX10 et 11 mais en side by side simple sans distortion… pour l’instant à priori le projet avance dans le bon sens.
          Pour l’aimant il me semble avoir lu quelque part que le bricolage fonctionne mais pas avec tout les smartphones ( avec un G3 je pense que tu sera à l’aise la dessus !). Parcontre je dois avouer ne pas avoir vraiment compris le fonctionement donc concernant la mise en place je te laisse faire les recherches mais je pense qu’en trouvant les plans du cardboard ça sera plus simple de comprendre le principe.

          Je suis vraiment tres curieux de savoir ce que peut donner un homido avec l’ecran Qhd du G3 n’hesite pas à faire un retour !

          Sinon je m’appel Romain.

        • Je trépigne d’impatience 🙂 Ok, je ferais part de mon retour !

        • Romain Thomas

          Je comprend j’hesite aussi à franchir le cap de l’homido mais venant d’acheter un vr one je suis pas sur que ma femme soit d’accord.
          Je viens de voir que tu site un celebre site de news high tech sur ton profil, tu bosse chez eux ?

        • En effet, depuis bientôt 8 ans 🙂

  • terneuv32

    Bonjour ,
    merci à vous tous pour vos posts , très instructif ! Je porte aussi des lunettes .
    Il est clair , que le Zeiss est un produit de haut niveau ! Mais il est dommage d’avoir opter pour une compatibilité si faible , surtout lorsque l’on ne vend pas de smartphone ! Ils aurait du adopter pour un partenariat avec des constructeurs , la couverture médiatique serait bien plus grande !

  • SteveCarre

    Bonjour à tous et merci pour le tests et les retours utilisateurs
    Je suis fortement intéressé par l’homido par ce que je suis myope, très myope (dioptrie à -6) et qu’en plus de tout ses avantages généraux (confort, compatibilité) il a des finitions minutieuses au niveau des reglages optiques.
    Mais aussi, je prend extremement en consideration l’environement logiciel et je dois dire que la descrition de l’environement applicatif du VR me séduit particulièrement le VR one AR et VR One Cinema
    Mon interrogation est celle de savoir si ces appli peuvent marcher avec un autre casque VR (l’homido?)

    merci