Amis possesseurs d’un Oculus Quest 2, l’une des principales sortie du mois arrive sur l’Oculus Store ce 21 octobre. Laissant de côté les Oculus Quest de première génération, Resident Evil 4 a été entièrement remanié pour la réalité virtuelle. On retrouve l’épisode sorti en 2005 avec Armature Studios au développement qui a eu la lourde tâche de remettre au gout du jour l’un des meilleurs jeux de son époque et surtout, de l’adapter pour la réalité virtuelle. Resident Evil 4 sort ce 21 octobre au prix de 39.99€

Ce Resident Evil 4 est un remake en réalité virtuelle du jeu sorti en 2005 qui avait à l’époque révolutionné la série et le genre. Réalité virtuelle oblige, on passe aujourd’hui avec une vue à la première personne. Mais ce n’est pas tout puisque le jeu a entièrement été repensé pour en faire un vrai jeu VR. Nous aurons l’occasion d’y revenir dans la suite de ce test. Point très important pour beaucoup de joueur, le jeu est entièrement sous-titré en français et les menus sont également traduits.

Notre test vidéo de Resident Evil 4

Vas-y Léon

Vous incarnez l’agent spécial Léon S Kennedy, envoyé en Espagne par le gouvernement américain. Votre mission, retrouver et ramener la fille du président américain qui a été enlevée et qui est retenue en otage par une mystérieuse organisation. Des événements qui se déroulent 6 ans après l’histoire de Racoon City de Resident Evil 2.

Vous arpenterez donc un petit village espagnol bien lugubre et ses alentours pendant les plus de 15h que dure le scénario. Et surtout, vous ferez la rencontre d’habitants très spéciaux ainsi que de créatures peu recommandables. Deux difficultés sont proposées et influeront sur la quantité de munitions que vous trouverez et bien entendu sur la difficulté à venir à bout des ennemis. Le mode Facile est assez abordable la plupart du temps mais vous devrez tout de même faire attention à ne pas gaspiller vos balles si vous ne voulez pas vous retrouver à devoir utiliser uniquement votre couteau.

Pour accomplir votre mission, vous aurez à votre disposition plusieurs armes allant du couteau au fusil à pompe, en passant par la mitrailleuse ou le lance roquette. Vous débutez l’aventure avec un pistolet et un fusil à pompe mais vous pourrez achetez d’autres armes avec la monnaie du jeu ramassée un peu partout et en passant chez le marchand. Les spécificités de ces armes pourront également être améliorées de la même façon. La taille de votre inventaire étant limitée, il faudra bien vous organiser pour garder de la place pour les munitions et les divers objets pour vous soigner.

Resident Evil 4 est un jeu ultra complet et varié. Il alterne entre des phases d’actions, d’angoisse (mais sans être ultra flippant non plus), des phases de résolution d’énigmes, du ramassage de trésors, une gestion poussée d’inventaire et des menus très très complets avec des fichiers d’aides qui expliquent le moindre aspect du jeu. Des cinématiques que vous regardez comme ci vous étiez au cinéma sont aussi au programme.

Un remaster digne de ce nom !

Ce n’est pas la première fois qu’un jeu initialement non prévu pour la réalité virtuelle bénéficie d’un portage mais le résultat n’est pas toujours au rendez-vous et cela dépend forcément du temps, des moyens et du studio mis sur le sujet. Ici, le portage de Resident Evil 4 en VR est tout simplement une mastercalss de la part de Armature Studio. Nous avons réellement été bluffé par l’immense travaille d’adaptation du jeu si bien que le titre semble avoir été spécialement conçu pour la réalité virtuelle.

Pourtant, le travail était conséquent. Transformer un jeu vieux de plus de 15 ans d’une vue TPS à FPS, inclure une gestion des armes, de l’inventaire des objets physiques en VR et adaptater le tout sur un casque VR autonome qui ne dispose pas la puissance d’un PC, le résultat est bluffant !

Attardons nous tout d’abord sur les options de déplacement en VR. Les développeurs ont prévu 3 options prédéfinies de réglage suivant vos habitude et votre sensibilité à la cinétose mais vous pouvez également complétement paramétrer chaque option. Déplacement fluide, par téléportation, rapidité et angle de rotation etc… Tout y est ! Le jeu peut d’ailleurs se jouer debout ou assis. Pour plus de confort et pour pouvoir enchainer les heures de jeu, c’est cette dernière option que nous avons choisi.

Autre point bluffant, la gestion de votre équipement et des armes. Half Life Alyx est pour beaucoup une référence dans ce domaine et ce Resident Evil 4 n’a rien à lui envier. Lorsque vous choisissez de jouer assis , votre arme de poing n’est pas à votre taille mais légèrement devant vous à droite sur un logo à attraper. Pareil pour les munitions mais du côté gauche. Si certains pourraient reprocher l’immersion qui en découle, ce système prend tout son sens lorsque vous jouez assis ! Pas besoin de vous tordre le bras pour attraper votre pistolet. Pour ceux qui préfèrerait plus de simplicité comme devant le jeu sur console, il est également possible de choisir l’option pour changer d’arme depuis un menu rapide. La gestion des munitions n’est pas automatique et vous devrez vous-même remplacer vos chargeurs. Si vous choisissez de jouer debout par contre, vous attraperez alors votre arme et vos munitions au niveau de vos 2 cuisses.  

Une montre sur votre poignet gauche vous indique le nombre de balles et le niveau de votre santé. L’arme lourde de votre équipement se trouve derrière votre épaule droite tandis que les potions sont derrière votre épaule gauche. Votre couteau sur votre poitrine au niveau du cœur et les grenades à droite. Cela fait beaucoup d’éléments mais le système est ultra fonctionnel. Pas une seule fois nous avons galéré à attraper ce que l’on souhaité, même lorsque l’on est encerclé de partout et un peu paniqué.

Les interactions VR ne se limitent pas à cela et elles sont très nombreuses même si elles ont des degrés d’intérêts différents. Ouvrir les portes, et tiroirs, taper le nom de votre sauvegarde sur la machine à écrire et plusieurs passages où vous devrez agiter vos contrôleurs pour vous débattre ou courir.

Côté graphismes, niveau de détails des personnages et level design, on sent que nous n’avons pas à faire à un jeu de 2021 mais l’immersion est telle que ces points passent au second plan. La plupart des joueurs n’y feront sans doute même pas attention.

Verdict : 9/10

Si nous avons abordé ce Resident Evil 4 en VR avec un peu d’appréhension, nous avons été vite rassuré par le travail fourni par les développeurs. On croirait avoir un jeu spécialement conçu pour la réalité virtuelle alors que l’épisode de base a déjà plus de 15 ans. Cela se ressent tout de même sur les graphismes mais l’immersion, les très nombreux aspects du jeu, la durée de vie et les options de confort ultra complètes prennent largement le dessus.

NOTATION
TEST Resident Evil 4 VR
9
PrécédentLittle Cities : Un jeu de création et gestion de villes sur Oculus Quest en 2022
SuivantRagnarock arrive sur le Store Oculus Quest et offre du contenu pour Halloween

Laisser un commentaire