Voilà quelques mois que nous suivons de prêt l’arrivée de Unplugged sur Oculus Quest et ce, pour plusieurs raisons. La première étant que c’est l’éditeur Vertigo Games qui est aux manettes et que les développeurs ont plusieurs fois prouvé leur savoir faire en VR. La seconde est que malgré qu’il s’agisse d’un énième jeu musical sur Oculus Quest, Unplugged apporte une réelle nouveauté puisqu’il se jour entièrement sans contrôleurs grâce au tracking des mains du joueur.

Apprenti guitariste

Guitariste ou pas, Unplugged s’adresse à tout le monde et n’a évidemment pas la prétention de faire de vous un as de la gratte. A la manière du célèbre Guitar Hero qui a eu ses années de succès, Unplugged va vous faire jouer de la guitare mais sans guitare cette fois. Le Air Guitar qui sous-titre le jeu prend donc tout son sens puisque vous ne tiendrez rien de physique dans vos mains et seul vous dans votre casque verrez l’instrument.

Avant de vous envoyer transpirer sur scène, je jeu vous propose un petit tutoriel présenté par Satchel, le guitariste du groupe Steel Panther. Un moment très bien construit avec une bonne dose d’humour pour vous montrer comment jouer à Unplugged. Plutôt que d’essayer de vous décrire tout cela, voici donc la vidéo de ce tutoriel (en français) ainsi que quelques extraits de gameplay.

Comme vous pouvez le voir, le jeu se passe entièrement de contrôleurs. Même les menus ont été pensés pour pouvoir naviguer facilement avec les mains.

Par contre, on regrette qu’une fois le jeu lancé, la guitare reste à l’endroit où vous étiez. Si vous vous déplacez dans votre pièce entre deux morceaux par exemple, votre guitare ne suivra pas et vous serez obligé de retourner vers elle pour jouer le morceau suivant.

Tracking bluffant des mains et des doigts

Si la fonctionnalité de tracking des mains et des doigts de l’utilisateur de l’Oculus Quest est une fonctionnalité implémentée depuis plusieurs mois, c’est la première fois qu’un jeu de la taille de Unplugged l’utilise complétement. Nous ne l’avions utilisé jusqu’ici que pour naviguer dans les menus du Quest ou pour faire quelques mini-jeux de l’App Lab. Nous partions donc quelque peu sceptiques sur la précision de la technologie et donc du rendu du jeu qui est entièrement basé dessus.

Durant le tutoriel, les développeurs insistent sur des détails permettant d’avoir le meilleur résultat possible :

  • Jouer dans une pièce bien éclairée
  • Avoir un contraste suffisant entre vos mains et les murs/le sol de votre pièce. Ex: Si vous êtes très blanc de peau, évitez de jouer dans une pièce entièrement blanche du sol au plafond
  • Nettoyez les lentilles des caméras de votre Quest
  • Remontez vos manches pour qu’elle ne masque pas la position de vos doigts

Malheureusement, ces recommandations ne suffisent pas pour obtenir la meilleure expérience possible. Vous pouvez régler la hauteur de guitare selon votre bon vouloir mais lorsque vous êtes complétement novice en la matière comme moi, vous aimeriez un peu plus d’aide pour ce positionnement. C’est l’un des réglage les plus important dans le jeu. Même les guitaristes habitués devront certainement adapter leur positionnement pour pouvoir jouer tout en visualisant au mieux le flux de notes qui arrive et en optimisant le tracking.

Le jeu ne détaille pas non plus la façon de bien « gratter » avec le médiator pour valider les notes. Il vous faudra donc un peu d’adaptation et plusieurs essais pour trouver la meilleure façon de jouer. Pour plus de précision, un bon tracking et un meilleur confort, nous avons trouvé que la meilleure position est de garder le manche de la guitare parallèle au sol et l’écarter un peu de votre hanche devant vous.

Si vous respectez tout cela, l’expérience apportée par Unplugged est assez folle ! Un petit grain de sable dans l’une de ces recommandations peu en revanche contrarier le système et vous frustrer. Ce n’est évidemment pas la faute du jeu mais dû à la technologie. Mis rassurez-vous, dans l’ensemble, nous avons été plus bluffé par le système que l’inverse.

Rock’N Roll baby

Qui dit jeu musical dit également playlist et sur ce point, Unplugged fait assez fort avec 23 titres Rock mais de différents styles et surtout de différentes époques. Il y en a pour tous les goûts et parmi cette liste, de grands noms comme Ozzy Osbourne, The Clash ou The Offspring. Une bonne surprise pour le premier jeu d’une licence inconnue et à destination de la VR.

Malheureusement, l’ensemble de ces titres n’est pas disponible dès le début du jeu. Seuls 5 d’entre eux peuvent être joués lorsque vous débutez. Il faudra alors remplir 3 objectifs pour débloquer les 5 titres suivants, etc. Si nous étions assez surpris et un peu mécontent de ce système au début, cela pousse à recommencer les 5 premiers morceaux pour vous faire la main et surtout vous améliorer. A chaque nouvelle étape, la difficulté générale ira en grandissant. Chacun des titres peut tout de même être joué en Facile, Normal ou Difficile mais le 20ème morceau facile sera donc plus difficile que le premier en facile également.

Du rythme et du doigté

Comme vous pouvez le voir sur la vidéo un peu plus haut, il vous sera demandé de réaliser des combinaisons avec les 4 doigts de votre main gauche (hors pouce) au bon endroit du manche. et il faudra en plus gratter la guitare au bon moment avec votre main droite. Il y a donc 3 paramètres à maitriser simultanément pour que la note soit validée. Si les premiers morceaux en facile vous demanderont que une ou deux combinaison de doigts sur tout un morceau, les choses se compliquent évidemment et il vous faudra faire de plus en plus rapidement des changements de plusieurs doigts en quelques secondes. Certains titres semblent plus difficiles que d’autres à jouer avec une légère latence entre les notes affichées et le rythme de la musique. Là encore, il faudra essayer encore et encore afin de trouver le bon réglage, souvent en privilégiant le rythme du titre plutôt que le moment visuel où la note passe devant la ligne.

Certaines notes spéciales ne demanderont pas de gratter avec le médiator mais uniquement de bien positionner vos doigts. D’autres de bouger rapidement tous vos doigts pendant un laps de temps ou encore de réaliser un vibrato en faisant légèrement bouger votre main mais en maintenant la note. Des bonus à activer avec le bout de votre guitare permettront par exemple de ralentir le temps. Enfin, il vous faudra parfois réaccorder votre guitare rapidement en plein morceau si vous louper certaines notes spéciales, très punitif.

Comme tous les jeux musicaux, vous obtiendrez un score à la fin du morceau et vous vous situerez dans un classement mondial. Des points de fans suivant votre performance vous seront aussi donnés et permettront de vous acheter de nouvelles guitares. Au fur et à mesure de votre ascension, vous passerez également de la petite salle de concert à une scène énorme. Même si visuellement cela ne changera pas grand chose pour vous, le bruit émanant du public sera forcément différent.

Verdict : 8/10

Avec Unplugged, nous passons encore un niveau dans l’immersion. Le jeu n’est pas parfait, manque quelque peu d’accompagnement et est parfois un peu punitif mais à force de persévérer pour comprendre certains petits trucs, on arrive à réellement prendre du plaisir sur une playlist de titres plus ou moins connus. Le fait de bouger ses doigts sur le rythme de la musique nous fait presque croire que nous sommes réellement un professionnel de l’instrument à cordes. La technologie de tracking est assez bluffante et on peut dire que ce Unplugged est un digne héritier en VR des ancêtres Guitar Hero.

NOTATION
TEST Unplugged
8
PrécédentLe casque VR HP Reverb G2 amélioré mais uniquement aux USA
SuivantUn premier aperçu de l’Oculus Quest Pro a fuité avant son annonce

Laisser un commentaire