Quelques mois après sa sortie sur PC VR, le jeu de plateforme Ven VR Adventure débarque aujourd’hui sur Oculus Quest avec des améliorations pour les possesseurs du Quest 2. Si nous citons le célèbre Crash Bandicoot comme référence du genre, la réalité virtuelle a déjà de très bons représentants avec Astro Bot sur PlayStation VR ou encore l’excellent Moss. Ven VR Adventure arrive donc au milieu de ces références et nous allons voir s’il arrive à les faire oublier.

Ven-ez, partons à l’aventure

Le jeu vous emmène à la rencontre de Ven, une petite créature faisant penser à un renard et que vous contrôlerez à la troisième personne en restant bien assis confortablement dans votre salon car le jeu se joue effectivement assis. Pour l’histoire, rien de bien passionnant puisque comme souvent, vous devrez aider votre compagnon à repousser un envahisseur sur votre lointaine planète. Pour cela, 12 niveaux répartis en 3 régions différentes vous seront proposés. Le but étant de récolter la totalité des runes et de libérer de jeunes habitants tout au long de chaque parcours.

Si cela semble simple sur le papier et si les premiers niveaux le sont effectivement, l’aventure va se corser tout au long de votre progression et certains passages vous donneront très régulièrement du fil à retordre à partir de la deuxième moitié du jeu. Comptez donc environ 5 heures pour terminer ces différents niveaux en une fois mais les amateurs de challenge auront de quoi les recommencer plusieurs pour tenter de les compléter tous à 100%. Le jeu propose 3 niveaux de difficultés qui modifient votre nombre de vie de départ.

En effet, comme vous pouvez le voir dans la vidéo de gameplay enregistrée par nos soins ci-dessous, il est très difficile de réussir à récolter 100% des runes dès votre premier essai. Certaines sont bien cachées dans des recoins qui restent invisibles si vous ne tournez pas votre caméra ou dans des passages secrets. On aurait aimé en plus pouvoir se challenger dans des classements chronométrés mais la fonctionnalité n’a pas été prévue par les développeurs.

Bien mais perfectible

Dans de nombreux domaines, Ven VR Adventure est bon voir même très bon mais il manque toujours un petit quelque chose qui permettrait de faire la différence face à la concurrence déjà bien installée. Côté points positifs, le level design propose de nombreux obstacles différents, recoins et éléments de décoration qui varient selon les niveaux. Même constat du côté de la très bonne bande-son elle aussi variée. Si le chiffre de 12 niveaux parait faible, ils sont plutôt longs et les développeurs aurait même pu doubler ce chiffre en les coupant simplement en deux. Cela aurait amené certainement plus de dynamisme, surtout pour les niveaux avec une grande difficultés et qui pourrait rebuter certains à cause de leur longueur et du risque de game-over.

Techniquement, si votre petite créature répond bien à vos contrôles, c’est la gestion de la caméra qui n’est pas parfaite. Il arrive assez régulièrement que l’on perd de vue Ven et qu’on mette plusieurs secondes à le retrouver. Un point qui ne nous avait pas sauté aux yeux dans d’autres jeux du genre.

L’utilisation de la VR dans Astro Bot sur PSVR a un réel intérêt puisqu’il n’est pas rare de devoir se pencher et se retourner pour accéder à des zones et suivre son personnage. Ici, la sensation est moindre et vous n’avez pas d’interaction avec votre « pantin ». Ven manque cruellement de charisme et même s’il est assez troublant de le voir vous regarder droit dans les yeux depuis n’importe quel endroit lorsqu’il s’arrête, les interactions ne vont pas plus loin. Un point clairement sous exploité pour un jeu en réalité virtuelle. Même constat pour l’histoire complétement banale et qui importe peu. Pendant plusieurs minutes au début du jeu, cette histoire est d’ailleurs introduite en anglais sans que vous ne puissiez activer les sous-titres français. C’est en revanche le cas pour la suite du jeu.

Verdict : 7/10

Comme exposé dans le paragraphe ci-dessus, Ven VR Adventure est un bon jeu mais n’excelle pas dans plusieurs domaines qui aurait pu totalement changé notre ressenti final. Le level-design est très bon, les graphismes sur Oculus Quest 2 également mais d’autres points sont en deçà. Le scénario, la sous-exploitation de la VR et une gestion du contenu imparfaite (longs niveaux, pas de challenges chronométrés) sont les points qui nous ont quelque peu dérangés.

NOTATION
TEST Ven VR Adventure
7
PrécédentStar Wars: Tales From The Galaxy’s Edge : La suite « Last Call » prévue pour cet automne
SuivantLa date de sortie de Lone Echo II encore et encore retardé sur Oculus Rift

Laisser un commentaire