Accueil Dossiers PlayStation VR : Notre test deux mois avant sa sortie

PlayStation VR : Notre test deux mois avant sa sortie

0
PARTAGER
essai playstation vr

Même si nous sommes exactement à deux mois et 12 jours de la sortie mondiale du PlayStation VR, nous avons quand même eu la chance d’approcher une nouvelle fois le futur casque de réalité virtuelle de la PS4. Durant deux heures, dans les locaux de PlayStation France, nous avons pu jouer à plusieurs jeux qui complètent notre article de l’année dernière lorsque nous avions pu tester Battlezone.

1Le casque PlayStation VR

Le contenu du bundle PlayStation VR. La caméra est à acheter séparément

Depuis notre dernier essai en octobre à la Paris Games Week, le matériel n’a visuellement pas évolué et on devrait retrouver le PlayStation VR dans ce même format lors de sa sortie le 13 octobre prochain au prix de 399€. En plus de donner un aspect futuriste au casque, les 9 points lumineux de couleur bleu permettent à la PlayStation Camera de repérer les mouvements de notre tête dans l’espace. Il s’agit du même principe que les boules lumineuses sur les contrôleurs PlayStation Move. Le casque est relié à la PS4 via un petit boitier d’interface. Le câble entre le boitier et le casque est muni d’une petite “télécommande” à 4 boutons permettant de l’allumer et de l’éteindre mais aussi de régler le volume. Car c’est en effet à ce niveau qu’une prise jack est prévue pour brancher les écouteurs fournis avec le PS VR ou votre propre casque audio. Le PlayStation VR propose d’ailleurs un son en 3 dimensions pour plus d’immersion.

Pour revêtir le casque VR, notre première impression de facilité et surtout de légèreté se confirme. Un arceau que l’on peut agrandir via un bouton à l’arrière permet de déposer le casque sur la partie haute du crâne, un peu à la manière d’une casquette. Une molette permet ensuite d’ajuster la taille à votre tour de tête. Concernant la partie avant où se trouve l’écran OLED de 5.7 pouces, un second bouton, sur le dessous de celle-ci,  permet de la faire coulisser d’avant en arrière pour ajuster l’éloignement avec vos yeux. Ce système, bien différent de ce qui se trouve sur le marché avec le Rift ou le Vive est très pratique et permet un confort optimal aux porteurs de lunettes par exemple. La légèreté et la répartition du poids du casque sont vraiment des points forts puisque nous n’avons ressenti absolument aucune gène pendant les deux heures de test quasiment non stop.

installation PlayStation VR

Car une fois le casque sur la tête, vous pouvez en effet le garder et évoluer aussi bien dans un jeu que sur l’interface de la PS4. Lorsque vous jouez à un jeu en réalité virtuelle, une pression sur le logo PlayStation de la DualShock 4 vous fera en effet apparaître le dashboard sur un  écran “plat” à quelques mètres de vous. C’est sur ce même principe que l’on trouve le “Cinematic Mode” qui permet également de jouer à des jeux non VR en gardant le casque devant les yeux. Reste qu’il faudra prévoir le coup et disposer des PS Move ou de la DualShock 4 à portée de main pour pouvoir les intervertir suivant le jeu.

 

2Les jeux PlayStation VR

Si des dizaines de jeux sont déjà annoncés compatibles avec le casque PS4, la liste de ceux qui seront présents le jour du lancement le 13 octobre n’est pas encore complète. Les titres confirmés sont d’ailleurs recensés sur notre page consacrée aux jeux PlayStation VR.

Durant notre essai, nous avons eu la chance de tester plusieurs de ces jeux, voici nos impressions.

  • PlayStation VR Worlds

Disponible dès le 13 octobre prochain, PlayStation VR Worlds est une compilation de 5 jeux, tous développés par Sony London Studios : The London Heist, Into The Deep, VR Luge, Danger Ball et Scavenger’s Odyssey. Durant notre essai, seules des démos des deux premiers titres étaient jouables.

Concernant The London Heist, nous avons démarré à l’avant d’une fourgonnette sur une autoroute en tant que passager. Grâce aux deux contrôleurs PlayStation Move, il est possible d’interagir avec quasiment tous les éléments à portée de main : canettes, boite à gants, chargeurs, poste radio et même la portière que vous pouvez ouvrir pour vous pencher et regarder derrière, le rétroviseur étant cassé. Très vite, les choses se compliquent et de nombreux ennemis arrivent de tous les côtés en moto ou fourgonnette. Vous devez  alors ramasser l’arme sur le tableau de bord et les éliminer en les visant ou en crevant leurs pneus. Votre main gauche vous sert à ramasser les chargeurs et à les insérer dans votre pistolet automatique lorsque vous êtes à court de balles. L’immersion est en tout cas réussie et on a hâte de découvrir les différentes séquences proposées dans le jeu final. Les développeurs auront d’ici là certainement amélioré la physique du jeu qui présentait quelques bugs lorsque l’on prenait un objet en main par exemple.

La seconde démo que nous avons pu essayer est celle de Into The Deep, qui n’est autre que l’une des premières à avoir été dévoilée pour le casque qui portait encore le nom de Project Morpheus. Dans une nacelle, vous êtes plongé dans l’océan au milieu de poissons. Au fur et à mesure de votre descente, l’eau s’assombrit et l’univers devient de plus en plus oppressant. L’arrivée d’un énorme requin n’arrangera pas les choses ! Dans la démo, nous avons été véritablement troublés par le fait de ne pas voir nos mains mais il sembleraient que d’autres démos (plus récentes ?) le proposent. Le fait que la nacelle se balance alors que nos pieds sont bien fixés au sol est également troublant et pourrait causer le mal de la VR aux plus sensibles. L’expérience est en tout cas une réussite et fera certainement sensation auprès de vos amis qui découvriraient la réalité virtuelle.

  • The Kitchen (Resident Evil)

Le second jeu à être passé entre nos mains est une “pré-démo” réalisée par Capcom et servant d’introduction à ce que sera Resident Evil 7 Biohazard, entièrement jouable avec le casque et attendu pour le début d’année prochaine. Dans cette démo qui se joue à la Dualshock 4, vous êtes ligoté sur une chaise au beau milieu d’une cuisine. L’astuce des mains ligotées est parfaite puisque vos poignets sont quasiment dans la même position lorsqu’ils tiennent la DualShock. Un autre homme qui gît à terre se réveille peu à peu et tente de vous détacher, le tout sur une ambiance qui n’augure rien de bon. Et cela va se confirmer puisque bientôt, la tête de votre complice happé par l’arrière vous reviendra sans le reste de son corps, charmant. La suite est tout aussi glauque et se prendre un coup de couteau en réalité virtuelle vous ferait presque ressentir la douleur !

La démo est plutôt courte mais bien assez suffisante pour faire hérisser le poil, d’autant que le fait d’être ligoté rajoute un sentiment d’impuissance. On a donc hâte de découvrir ce que Capcom nous réserve avec la version finale du jeu. Une première démo de Resident Evil 7 est d’ailleurs déjà disponible, sans VR, sur le PlayStation Store de la PS4.

  • Final Fantasy XV

C’est une annonce du dernier E3, Final Fantasy XV intégrera un mode de jeu en réalité virtuelle pour le PS VR. Nous avons eu la chance de pouvoir le tester. Vous êtes propulsé dans le monde de FF XV en tant que Prompto Argentum, aux côtés des autres personnages du jeu. En tant qu’adepte des armes à feu, vous vous battez aux côtés des autres pour tenter de vaincre un Behemoth.

Le principe est donc très simple, à l’aide d’un contrôleur PS Move, vous devez tirer sur l’ennemi tandis que vos acolytes se battent également contre lui à bout portant à coups d’épées. La bête ayant la bougeotte, vous devrez régulièrement vous “téléporter” vers un autre spot pour continuer de l’allumer ou tout simplement esquiver l’une de ses attaques.

Et c’est tout… Malheureusement, l’intérêt est très limité et il n’y a absolument aucune difficulté. Les graphismes semblaient d’ailleurs en deçà de nos autres expériences. Si c’est ce contenu qui est proposé dans le jeu pour le casque, il sera bien plus qu’accessoire. Peut être aurons-nous d’autres informations pour nous rassurer d’ici à la sortie du jeu le 30 septembre.

  • REZ Infinite

15 ans après le jeu original qui a bercé toute une génération, REZ sera prochainement de retour dans une version en réalité virtuelle. L’univers hypnotique très rythmé par une bande son qui transporte est toujours bien présent. Les mécaniques sont toujours les mêmes et votre but est de tirer et détruire le plus d’éléments “ennemis” qui se présentent à vous. Le PlayStation VR qui vous permet de diriger votre tir en orientant votre tête apporte également une autre nouveauté de gameplay. Il est en effet désormais possible de vous retourner pour tirer derrière vous alors que ce n’était pas possible dans le jeu d’origine.

Ceux qui ont connu REZ seront sans nul doute conquis d’autant que la fluidité de ce nouvel opus est totale. Reste que pour un jeu de 2016, REZ Infinite manque quelque peu d’intérêt et seule la difficulté grandissante au fil des niveaux pourra peut être tenir en haleine les challengers.

Retrouvez également prochainement nos articles au sujet de Until Dawn: Rush of Blood et Bound.